7 conseils pour faire le bon choix

par | Jan 5, 2018 | Developpement personnel | 0 commentaires

Faire des choix, prendre des décisions, choisir entre un oui, ou un non.
Autant cela peut être simple, comme choisir entre une télé écran plat, et un téléviseur des années 80. Autant cela peut être compliqué, comme choisir entre une pizza, et un burger (c’est toujours compliqué, on est d’accord ?)
Mais quand on a un choix important, le choix d’une vie, ou la possibilité de changer ce qui nous déplaît, c’est parfois plus compliqué de prendre une décision.

Je vous ai préparé 7 conseils, pour prendre des décisions, pour vous aider à faire un choix sans demander l’avis des autres. Sans repousser votre instinct, sans a priori, et surtout, sans vous torturer afin d’être 100% sûr de vous.

 

  1. Prendre le temps de réfléchir

Vous pouvez peut-être faire partie de ces personnes ultras spontanées, et croyez-moi, j’adore ça.

Les personnes qui suivent leur instinct, sans se poser aucune question, sans avoir peur de prendre la mauvaise décision, je les admire.

Parce qu’elles ont tellement confiance en elles, qu’elles n’ont pas peur et qu’elles se font simplement confiance dans chacun de leurs choix et de leurs actions.
Je suis en train de devenir un peu plus comme ça, parce qu’aujourd’hui, j’ai confiance en moi.
Je sais que rien n’arrive par hasard, que si je prends cette décision, c’est parce que je devais la prendre. Peu importe si elle m’amène de bonnes choses ou de mauvaises choses, dans les deux cas, j’apprendrais et je grandirais. 
Mais parfois, quand un choix est vraiment difficile à prendre, il est important de prendre le temps d’y réfléchir. De prendre du temps pour se poser les bonnes questions et pour se rassurer.
Se rassurer pour être sûr de soi, prendre le temps de réfléchir pour être sûr que nous prenons LA décision.
(On écoute son instinct, et on fonce? ou on prend son temps Julie? faudrait savooooooir ! Oui bon, faut trouver le juste milieu les copains!)

 

 

  1. Faire le vide en soi
Quand un choix doit être fait, on a souvent des millions de questions dans la tête.
Est-ce que c’est une bonne idée ? Qu’elles sont les pour ? Les contres ? Ne vais-je pas le regretter ? Mais que va penser cette personne ? Ou celle-ci ?
STOP. Nous le verrons plus loin, se poser trop de questions ne vous aidera pas à prendre la décision que vous voulez réellement.
Il est important de faire le vide en soi, de se libérer de toutes les pensées négatives, de nos doutes, de nos peurs. Pour ça, prendre du temps pour soi, pour se retrouver, au calme. Une balade seule, un moment cocooning au coin du feu, en pensant à autre chose grâce à un bon livre, peut aider.
Il faut arriver à se retrouver soi-même, sans les pensées négatives, sans les voix de vos proches vous répétant en boucle : “mauvaise idée, mauvaise idée”, sans vous laisser polluer par l’avis des autres, par vos peurs intérieures. Ainsi, il vous sera plus facile de vous focaliser sur le positif, et donc, de voir quelle décision est la bonne.

 

  1. Poser le pour et le contre
Technique de base lorsque l’on se pose trop de questions et que nous avons un choix à faire, et cela peut clairement vous aider.
Mais attention, dans cette liste ne prenez surtout pas en compte, ce que les autres et/ou votre entourage pourraient penser. Parce que l’important, c’est vous.
Alors allez-y, posez le pour et le contre, mais sachez une chose, si votre instinct vous pousse à prendre une décision, et que malgré cela il y a plus de contre que de pour, écoutez votre instinct.
Votre instinct, c’est comme un petit coach personnel qu’on a dans la tête, si votre instinct vous dit, chaque seconde, que vous devez faire ceci ou cela, ce n’est jamais pour rien..

 

 

  1. Ne vous posez pas trop de question
On l’a vu, se poser trop de questions vous amènera plus de doutes et de peurs que si vous ne l’aviez pas fait. Il est important d’être raisonnable, et de penser aux choses qui doivent être réfléchies, de ne pas agir sur un coup de tête. Mais ne bombardez pas votre esprit de négativité, et de questions sans réponses. Restez raisonnable avec vous-même, ne vous torturez pas avec mille et une questions, écoutez votre instinct. Votre instinct c’est cette voie qui malgré la peur, vous dit de foncer. (non vous n’êtes pas fou, cette voix, elle est bien là pour nous tous, bon par contre pour les autres, je peux rien vous garantir …)

 

  1. Identifiez vos désirs, et vos valeurs
Réfléchissez bien à ce que vous voulez vraiment, à vos envies, vos désirs, et vos valeurs.
Oui, cet emploi vous apporterait un bien meilleur salaire, mais est-ce qu’il rentre dans vos valeurs de vie ? Est-ce que vous avez envie de travailler toute la journée dans un domaine qui ne vous plaît pas ?
C’est un exemple, mais voilà, n’oubliez pas de vous écouter, vous, vos désirs, pas ceux des autres, vos peurs, pas celles des autres, et vos valeurs de vie. Parce que, où vous serez dans 10 ans, dépends de ce que vous faites aujourd’hui. (Oh ça va Julie, tu nous saoules avec cette phrase)
Réfléchissez bien à la vie que vous voulez vivre.

 

  1. Ecoutez votre intuition 
Primordial, écoutez votre première intuition, celle qui vous dit : “mais pourquoi tu réfléchis encore ?Fonce !!” ou au contraire “arrête tout.”
Celle qui ne pense pas aux peurs ou aux jugements des autres.
Votre instinct ! Parce que comme je vous l’ai dit plus haut, votre instinct reflète ce que vous voulez vraiment, même si vous êtes en plein doute, vous devez forcément avoir une intuition, une petite voix qui vous dit quelle décision prendre. Cette petite voix qui malgré la peur, vous incite à foncer.

 

  1. On a toujours le choix.
N’oubliez pas une chose primordiale, on a toujours le choix. Quoi qu’il arrive, vous pouvez choisir, alors ne prenez pas un choix comme une horrible épreuve, mais comme la possibilité et l’opportunité de choisir.
De choisir ce que VOUS voulez pour votre vie, pour VOUS. Choisir est une opportunité, choisir c’est prendre LA décision qui vous rendra plus heureux, qui vous apportera quelque chose ou simplement qui vous fera grandir et devenir encore, une meilleure version de vous-même, et n’est ce pas cela, le but d’une vie ?

 

 

Une dernière chose, on prend souvent la peur comme un sentiment mauvais, un sentiment qui nous fait reculer fasse à la difficulté, fasse à une décision risquée. Mais sachez une chose, lorsqu’une décision nous fait peur, avant de la considérer comme une mauvaise décision, il faut se demander, pourquoi est-ce qu’elle nous fait peur ? Souvent, c’est celle qui nous fait le plus peur, qu’on a le plus envie de prendre. Parce que la peur, c’est le risque, c’est l’aventure, c’est le dépassement de soi. Parce que parfois, on a simplement peur du changement, mais il peut avoir du bon, plus que ce que l’on pense.

 

 

 

 

 
Cet article t’a plu ? 
Epingle-le sur Pinterest ! 

 

 

 

 

Et n’oublie pas de t’inscrire à la Newsletter si tu veux accéder à la librairie des freebies et télécharger des fiches pratiques pour t’organiser, cultiver le bonheur, ou encore prendre soin de toi !
A très vite pour un prochain article.

Vous pourriez aimé aussi